La prise prolongée de paracétamol pendant le grossesse serait associée aux troubles de déficit d'attention et d'hyperactivité (TDAH)

 

TDAH et paracétamolDes études épidémiologiques ont déjà montré une association entre la prise prolongée de paracétamol pendant la grossesse et des troubles de développement du système nerveux chez les enfants y compris les symptômes de déficit d'attention et d'hyperactivité (TDAH). Dans une nouvelle étude norvégienne, parue en Août 2017, des chercheurs ont cherché à déterminer si cette prise prolongée de Paracétamol pendant la grossesse était associée à des changements de méthylation de l'ADN et le diagnostic de TDAH.

Ils ont observé que la prise prolongée de paracétamol pendant la grossesse était associée à des changements de méthylation chez les enfants avec TDAH. Cette étude a identifié une altération de la méthylation d'ADN (qui fait partie de l'expression génétique) dans les gènes impliqués dans le stress oxydatif, la transmission neuronale, et les vois sensorielles olfactives associée à une exposition à long terme au paracétamol pendant la grossesse chez les enfants diagnostiqués TDAH.

Ces résultats suggèrent que chez les individus sensibles au TDAH, l'exposition prénatale à long terme au paracétamol est associée à des changements de méthylation de l'ADN. Autrement dit, les individus sensibles au TDAH réagissent différemment par rapport aux témoins (enfants sans TDAH) à une exposition à long terme au paracétamol pendant le développement.

Ces résultats sont compatibles avec d'autres études parues en 2014 (dans le journal JAMA Pediatrics, dans le journal Plos One)et 2016 (dans le journal International Journal of Epidemiology et dans le journal JAMA Pediatrics) qui montraient une association entre la prise de certains médicaments tels que paracétamol et des troubles de comportement et troubles hyperkinétiques et TDAH.

Clin Epigenetics. 2017; 9: 77., Published online 2017 Aug 2. doi: 10.1186/s13148-017-0376-9, Long-term prenatal exposure to paracetamol is associated with DNA methylation differences in children diagnosed with ADHD, Kristina Gervin, Hedvig Nordeng, Eivind Ystrom, Ted Reichborn-Kjennerud and Robert Lyle

 

Programme CerebroStim :

Le programme cerebrostim est destiné aux enfants et adultes souffrant d'un spectre large de troubles y compris les troubles envahissants de développement, troubles de déficit d'attention, hyperactivité, dyslexie, troubles de comportements, etc. L'objectif est d'analyser les déficits de fonctionnement des parties du cerveau et planifier un programme de rééducation pour stimuler et renforcer les endroits ou hémisphères faibles.

Pour en savoir plus